Avant -hier, j'avais fait un "retour" ultra léger en me contentant d'apposer un pseudo écriteau relatif à mon besoin de café, de calins ou de sommeil ...

Merci aux 9 d'entre d'entre vous qui, avec une certaine compassion, m'ont répondu et de surcroît en me disant "à demain !"

Mais demain était déjà hier ...

et je n'ai pas fait ce que je voulais ...

(vous aurez droit, néanmoins à la photo du début de mon projet, en fin de message ... Ta-dam !)

*   *   *

Aussi je vous propose, un peu en remplacement, une petite idée cadeau, facile, rapide, personnalisée ...

Il s'agit de marque-pages brodés sur papier à dessin.

Peut-être, certaines d'entre vous découvriront cette façon d'utiliser conjointement papier et fils

DSCF7183-marques pages   

DSCF7185-marque page clé de sol      DSCF7186-marque page fleur

 

DSCF7184-marque page fleurs

 

En protection, j'ai passé les marque-page dans la plastifieuse.

Attention toutefois à l'épaisseur des fils : ils peuvent entrainer une surface du film qui ne "colle" pas au papier et donner ainsi des genres de "bulles" d'air.

 

*

Au rayon cartonnage et prise de "tête" pour réussir ce que j'ai en tête,

nous avons mon projet qui se présente ainsi, à l'étape de ses débuts :

Casiersdb

En réalité, il est un peu plus avancé mais ...

je vais devoir le refaire 'cause qu'il ne va pas comme je veux, où je veux !

De surcroit je précise que je ne pourrais sans doute pas vous montrer sa version définitive pendant au moins les 3 semaines qui viendront.

*

Il est fort probable qu'à ce stade vous ne compreniez pas de quoi il s'agit mais c'est bien normal étant donné qu'un tel objet n'existe pas encore !! ni dans les livres, ni dans les fiches, ni sur internet ...

Remarquez ... vous pouvez toujours faire des propositions au sujet de ce qu'évoque ce début pour vous ...

Promis ! je vous répondrai si vous êtes froide, tiède, si vous chauffez etc ...

 

   *   *   * 

 *

 

Un petit bout de poésie pour terminer cette semaine :

 

Paris at night

Trois allumettes, une à une allumées dans la nuit
La première pour voir ton visage tout entier
La seconde pour voir tes yeux
La dernière pour voir ta bouche
et l'obscurité toute entière pour me rappeler tout cela
en te serrant dans mes bras.

Jacques Prévert